Compilation Banzaï Lab #7 FREE DOWNLOAD

by Banzaï Lab

/
  •  

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.

about

Produced by Banzaï Lab
Mastering by Senbeï
Artwork by Nicholas Werbrouck

credits

released June 1, 2015

tags

license

all rights reserved

about

Banzaï Lab Bordeaux, France

Banzaï Lab is a record label based in France.

contact / help

Contact Banzaï Lab

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Track Name: SCARECROW - Left Behind
Oh Lord, I beg you to give me my money
Oh Lord, I’ve been working’ all night long
Oh Lord, I’m gonna give everything you try to owe

Je suis désolé d’écrire et de crier sur ce qui grince
Les gras nous rossent à grand coup de liasse quand eux se goinfrent
On se lasse la gorge en laisse eux ils se lâchent
En prime time avec leurs discours et la populace trépasse
Cette crise exquise transforme les trottoirs en banquise
Elle vise le pauvre diable et détruit le monde qui se télévise
On se cachetonne, s’alcoolise, se défonce à l’agonie
On s’atomise bien dissuadé de lutter pour sa survie
Et virez-moi ces mini ministres qui minimisent nos vies
C’est le minimum l’administré est trahi par ceux qu’il élit
Mais on élit des maîtres qui n’ont que faire des minots
Des minables qui se remplissent les poches en dessous des tables
Ils veulent un peuple creux qui croie en ceux qu’ils crient
Ils créent des polémiques aiment les vérités travesties
Utilisent les médias dans un immédiat sans répit
Pas de mise en perspective, ça enfile du clichés déconfit
Plus de citoyen, place aux consommateur hors paire
La vision des politiques est de 140 caractères
Ca tweet, ça like, ça buzz et qu’importe la misère
C’est le populisme qui a pris la place du populaire.

Oh Lord, as you taught me, I’m down on my knees
So Lord, I plead you to leave my brothers alone
Oh Lord, I’m gonna live everything on my own

Fuite en avant, productivisme, valeur travail
On voit les médias ériger le capitale en morale
Pour être de bon toutous, plier les g’nous
Serrer la ceinture, qu’au fond de nos poches ne gisent que des trous
Faudrait être reconnaissant de l’entreprise qui nous brise
Donner son temps, son âme, et se faire téj à la première brise
Mais vise, faut être happy des taffs pourris
Se cramer la santé pour qu’un blaireau se paie son audi
Notre volonté s’enchaîne au produit d’un parcours
Bondé de contraintes qui conduisent à se comporter en vautour
Si on veut que ça change, demande pas à notre vertu
Faut péter le cadre qui mène droit aux espèces disparues
Nous on taff jusqu’à plus soif comme prisonnier sans chaîne
On plaint son bourreau sur l’autel du taff à la chaîne
Y’a plus de peuple creux qui croit en ce qu’il crie

Oh Lord, you know that my life is so hard
But Lord, I forgive you for being’ so blind
Oh Lord, you succeed with everything you left behind